Le luxe d’avoir une chambre

Depuis toujours, j’ai cette « chance » d’avoir une chambre à moi. Une chambre que je n’ai jamais été obligée de partager avec ma soeur, un espace que j’ai pu privatiser. J’ai eu une chambre de petite fille, avec toute une maison de Barbie encastrée dans un placard, une chambre d’ado avec des posters recouvrant la moindre surface de mur, une chambre de jeune adulte, avec une commode Ikea (oui, la Malm) et un véritable dressing.

Puis je suis devenue étudiante, j’ai quitté le domicile familial et j’ai eu une pièce, un studio, une chambre, bref : 18 m2 dans lesquels je devais entasser cuisine, bureau, pièce à vivre, chambre, salle de bain. Avec de l’organisation on s’y fait, on fait l’économie d’une machine à laver, la valise sous le lit devient une annexe du placard coulissant et le lit une place fait aussi office de canapé.

Et un jour j’ai emménagé avec Monsieur. Et en plus d’avoir une pièce dressing, nous avons une chambre. Une grande chambre de 12 m2, me paraissant si immense que je ne sais comment l’aménager, en dehors du lit et de nos deux tables de chevet.

Toujours dans la phase « j’observe ce qu’il se fait ailleurs », une chose est sûre : je veux un endroit qui respire la tranquillité, des tons clairs et des murs libres. Du blanc, de la lumière et un peu de couleur pour éviter le côté hôpital. Mais attention, par « couleur » j’entends du gris, du taupe, du marron, à la limite un certain bleu foncé et pourquoi pas un bleu canard.

Quant à l’ameublement, je suis définitivement sûre de ne pas vouloir de dressing dans la chambre, pas de bureau non plus, dans la chambre on dort et c’est tout. Alors un lit, des tables de chevet, à la limite un fauteuil, une jolie peau de mouton ou un tapis moelleux, des coussins en laine et en coton. Et surtout : du joli linge de lit. Si je ne devais compter que sur une seule chose pour habiller la chambre, ce serait ça : de beaux draps.

Alors forcément, dans cette quête d’inspiration, Pinterest est mon ami et j’épingle chacun de mes coups de cœur dans un tableau dédié, pour le jour où j’aurai le droit de peindre les murs et de poser du parquet s’il n’y en a pas.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s